Roulez en famille en toute sécurité

Astuces pour voyager en sécurité en voiture avec vos enfants cet été

Écrit par: Janny Dubuc, TSEP-I

L’été est arrivé , les chaleurs ont commencé à se faire sentir et les voyages battent leur plein. Après deux ans de pandémie, on a besoin d’en profiter. Alors, go, le chien dans la valise de l’auto, les enfants attachés dans leur banc sous une montagne de bagages qui menace de s’écrouler si on a le malheur d’avoir de besoin du petit sac de lingettes humides, la glacière aux pieds de maman en avant et tout le monde a son gobelet de voyage. On est prêt.

Si vous avez une belle image mentale de la situation qui vous vient en tête, c’est que, tout comme moi, vous l’avez déjà vécu.

Mais, même si on est rendu pro pour jouer au « Tetris » avec nos valises, il doit bien y avoir une meilleure solution pour rentrer tout ça dans l’auto et rester le plus sécuritaire possible pendant le déplacement.

Regardons quelques petites astuces qui pourraient vous apaiser l’esprit lors de votre prochain voyage en voiture.

  1. Le plus lourd, le plus bas

Idéalement, il serait préférable de garder la cargaison la plus lourde par terre, dans la valise ou sécurisée sur le toit. On l’installe là où elle risque de bouger au minimum en cas de collision.
Nos bancs d’auto, au Canada, sont testés à seulement 48 km/h. À cette distance, les ingénieurs ont pu déterminer que tout ce qui se déplaçait vers le point d’impact pouvait prendre jusqu’à 30x son poids. Un objet banal peut donc devenir un projectile dangereux en cas d’impact.

« Nos bancs d’auto, au Canada, sont testés à seulement 48 km/h. À cette distance, les ingénieurs ont pu déterminer que tout ce qui se déplaçait vers le point d’impact pouvait prendre jusqu’à 30x son poids. »

Si la valise est à pleine capacité, sans que vos bagages ne dépassent le dossier de la banquette, vous pouvez regarder votre manuel d’utilisation du véhicule pour y dénicher du rangement sous les bancs capitaines du conducteur et du passager.

Sécurisez votre chargement avec les crochets de charge. La grande majorité des véhicules en ont. Regardez dans votre manuel de véhicule ou les trouver et ne les confondez pas avec les ancrages d’attaches.

  1. Les autos et les bancs d’auto viennent avec leurs accessoires, pas plus

On a souvent tendance à vouloir ajouter des choses pour améliorer le confort des passagers du véhicule lors des déplacements. Ces accessoires ne sont malheureusement pas testés en cas de collision. Ils peuvent du fait même devenir des projectiles. Certains accessoires vendus sur le marché sont plus dangereux que d’autres. Il y a toujours une solution de rechange à ce genre d’accessoires. Informez-vous, allez-y pour quelque chose de léger.

Informez-vous auprès d’un.e technicien.ne en sécurité d’enfants passagers (TSEP) afin d’avoir des conseils sur les accessoires que vous désirez vous procurer.

En ce qui concerne les bouteilles d’eau, regardez dans votre manuel de banc d’auto. Certains fabricants permettent que l’on utilise les porte-gobelets en face arrière et face avant, d’autres demandent à ce qu’ils soient utilisés seulement en face avant.

  1. On arrive quand? Les jouets pour distraire 

Être en auto longtemps…c’est long et ça peut être un tit peu plate. Les jouets constituent un joli passe-temps. Il est important de se rappeler que chaque objet peut devenir un projectile potentiel en cas d’impact. Choisissez donc des jouets légers ou optez pour nos jeux de route en famille à imprimer.

En cas de doute, informez-vous auprès d’un.e technicien.ne en sécurité d’enfants passagers (TSEP). Le groupe de soutien Little Cupcake est là pour répondre à vos question.

  1. Faites des arrêts fréquents

Avez-vous déjà été ankylosé après un long trajet en voiture, un peu comme si vous aviez vécu un entraînement intensif ? Cette sensation est causée par les mouvements limités que l’on peut faire en voiture ainsi que la position dans laquelle nous devons rester. Tout cela créé un impact au niveau du taux d’oxygénation dans le sang. Faites des arrêts fréquents, informez-vous sur les recommandations de temps en voiture selon l’âge pour laisser vos enfants s’oxygéner comme il faut avant d’avoir une crise ‘’d’écœurantite aigue’’ tôt dans le voyage ! 

  1. Tout le monde doit rester assis comme il faut

On a tous déjà vu un enfant complètement exténué, étendu tout croche dans l’auto en revenant d’une journée folle aux jeux d’eau. Pour être complètement franche, on l’a déjà fait nous aussi comme adulte…

C’est dans ces cas-là qu’il faut faire un maximum d’efforts pour rester bien assis en tout temps dans le véhicule. Malheureusement, personne ne choisit en se levant le matin que ce sera aujourd’hui, à 15h34, qu’elle aura un accident de voiture. Donc, la personne qui demeure assise sera préparée comme il faut pour encaisser le choc et diminuer ses risques de blessures par projectiles lousses dans l’habitacle. Il est sécuritaire de prendre de bonnes habitudes et de se placer en tout temps correctement à sa place, les fesses bien au fond, la ceinture qui passe aux bons endroits sur le corps, le dos collé au dossier. C’est plus facile de bien installer ses enfants encore en harnais, que ce soit face vers l’arrière ou face vers l’avant, c’est le harnais qui les retient. Mais, pour la ceinture de sécurité, on peut avoir tendance à s’en délaisser ou à la déplacer.

J’espère que vous trouverez cet article utile pour rendre vos déplacements le plus sécuritaire possible. On ne planifie pas une collision, on peut seulement se préparer à ce que, si on devait en avoir une, son impact sur notre famille et nous même sera minimal.

Pour les voyages en Véhicule récréatif, je vous laisse un lien directement pris de la page Facebook de l’ASEPC :
https://atlantic.ctvnews.ca/video?clipId=2487097&fbclid=IwAR2CyrbdQSGjffoMjvko1XTT95eIpAM3kR6kW47WVNPJKjf8NxFlvwywai8

Pour les intéressés, voici le lien vers un vidéo ou une entreprise allemande a voulu tester l’impact des projectiles installés librement dans le véhicule lors d’une collision :

Vous avez des questions ? Contactez le ou la TSEP la plus près de chez vous :

Janny Dubuc, TSEP-I

Boutiques Mère Hélène a plus de 10 techniciennes formées prêtes à vous accueillir pour tester des bancs de voiture dans votre véhicule et installer votre achat. Notre grande expertise et variété fait de nous les pros du siège d’auto!

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.